Baisse du taux du PEL le 1er août 2016


A compter du 1er août 2016, le taux de l’épargne logement (PEL) va passer de 1,5% actuellement à 1%. En parallèle, le crédit immobilier bénéficiera d’une plus forte attractivité, comme expliqué dans cet article.

Si vous n’avez pas encore souscrit un plan d’épargne logement (PEL), vous avez jusqu’au 31 juillet 2016 pour en souscrire un au taux avantageux de 1,5%.

Dès le 1er août prochain, les PEL nouvellement souscrits seront rémunérés à un taux moins avantageux de 1%. Compte tenu des prélèvements sociaux de 15,5%, le taux net sera de 0,84%.

Ainsi, le PEL rapportera à peu près autant qu’un livret A, qui bénéficie actuellement d’un taux de 0,75%.

Du côté des emprunteurs, les nouveaux PEL seront plus intéressants. En effet, pour un ménage qui fera le choix de contracter un emprunt à la fin de la durée du plan d’épargne (4 ans) s’endeterront alors à 2,2% au lieu de 2,7% actuellement.

A noter que pour les PEL souscrits avant le mois de février 2015, le niveau d’endettement peut atteindre 4,2%.

Cette nouvelle mesure est ainsi destiné à encourager et soutenir l’accès à la propriété.

Ainsi, si vous avez un projet immobilier à moyen terme, souscrire un PEL à partir du 1er août sera une assurance contre de possibles futures hausses des taux.

A l’issue de la période de 4 ans d’épargne pour les nouveaux PEL, les taux des prêts immobiliers pourraient être très attractifs.

L’idée de pouvoir emprunter à 2,2% dans 4 ans est particulièrement intéressant, surtout dans le contexte d’une possible remontée des taux.

A noter que les droits sur le PEL peuvent être cédés à un ascendant ou descendant. Il est toutefois nécessaire qu’ils bénéficient déjà d’une PEL.

Accès à la propriété